Enfants et Parents : avons-nous la même perception face à la perte d’un proche?

Emerson, un psychologue, disait : « Lorsqu’il s’agit de la mort, nous sommes tous des enfants ». Alors la perception, les émotions, le vécu de la perte d'un proche est-il égale entre un enfant et un adulte ? Nos psychologues répondent à la question !

Enfants et Parents : avons-nous la même perception face à la perte d’un proche?

Enfant Parents face à la mort: quelle perception du deuil?

 

Emerson, un psychologue, disait : «Lorsqu’il s’agit de la mort, nous sommes tous des enfants». Autrement dit, selon lui, le traumatisme initié par la mort d’un proche nous mettrait tous sur un pied d’égalité. 

Il est vrai que quel que soit notre âge, le processus de deuil est long, semé d’embuches et de montagnes russes! Le décès d’un proche peut générer chez tous, petits comme grands, déni, colère, marchandage, dépression, acceptation, qui correspond aux 5 étapes du deuil. 

 

Selon le psychiatre Daniel Oppenhein :  «Les enfants en savent autant que nous, les adultes, à propos de la mort». Autrement dit, pas grand-chose! 

Au-delà d’une réalité purement concrète et physique, nulle ne sait ce qui se passe réellement une fois que la lumière s’éteint. Chacun y va de ses croyances, qu’il s’agisse de certitudes personnelles ou d’une volonté de tenter de se rassurer. 

 

Alors peut-on considérer que les enfants comprennent aussi bien la mort et ses impacts que les adultes? 

De nombreuses recherches sur le processus de deuil vécu par un enfant nous permettent d’observer des différences de compréhension et de réaliser que nous ne sommes pas tous égaux. 

 

En tant qu’adultes, nous sommes conscients que lorsqu’une personne décède, nous ne la reverrons plus. 

 

  • Jusqu’à l’âge de six ans environ, il n’y a pas véritablement de compréhension cognitive (intellectuelle) de la notion de mort, mais une souffrance émotionnelle liée à la séparation. Autrement dit, un jeune enfant perçoit la mort comme un phénomène passager et réversible. 

 

  • Un enfant plus grand va rentrer dans une phase de rationalité qui lui permettra de comprendre que lorsqu’on meurt on ne peut plus revenir. Même si, pour lui, la mort renvoie au cycle de la vie et ne concerne que les vieilles personnes. 

 

  • Finalement, il n’y a qu’à l’adolescence que la perception de la mort se rapproche de celle des adultes. 

 

Quoi qu'il en soit, et au-delà même des différences de compréhension, de perception, de sensibilité et de caractère. Au-delà du type de perte vécue (parent, frère, sœur, enfant, grand-parents, voisins…), nous pouvons dire que nous sommes inégaux face à la mort, adultes comme enfants. 

 

Lorsque nous affrontons la perte d’un proche, il est primordial de faire attention à soi, à nos enfants et à nos adolescents.

 

Pour aider vos enfants à traverser cette période compliquée, Parent’UP vous accompagne. 

Vous obtiendrez des conseils et des outils à appliquer en fonction de votre enfant. 


 

3 thématiques sont présentes pour vous aider à comprendre et accompagner votre enfant face au deuil : 

 

Comment utiliser notre IA ?  

  1. Créez votre compte ici : https://parentup.fr/register
  2. Répondez à quelques questions 
  3. Obtenez un 1er diagnostic psychologique gratuit pour obtenir les hyptohèse et savoir l'urgence d'agir vite ou non
  4. La partie payante est réservée à la méthode (personnalisée à votre situation grâce à l'IA) développé par nos psychologues pour vous aider à agir

 

 

 

Revenir au blog

Sur le même thème